Blogs Cognex

Qu’est-ce que l’outil PatMax et comment fonctionne-t-il ?

PatMax identifies patterns and locations for industrial applications

Les robots industriels posent beaucoup de questions. Où se trouve la pièce suivante de leur liste de tâches numérique ? Comment peuvent-ils distinguer une pièce d’une autre ? Où une pièce doit-elle aller après avoir été localisée et identifiée ?

Un logiciel de reconnaissance géométrique répond à ces questions. Comment fonctionne-t-il et pourquoi est-il un élément crucial de la vision industrielle ? Une excellente façon de comprendre la reconnaissance géométrique est de découvrir comment PatMax, l’un des outils les plus puissants de Cognex, permet l’automatisation dans un large éventail de secteurs. Pour une brève présentation, poursuivez la lecture de cet article.

Outil PatMax : les bases de la reconnaissance géométrique

Avant d’explorer les différents secteurs, examinons les fonctionnalités de PatMax. PatMax commence par utiliser une image d’apprentissage, c’est-à-dire une photo numérique d’une pièce de machine, d’un composant de produit ou de tout autre objet traité par un système automatique.

PatMax recherche les bords de l’image qui identifient les formes géométriques. Ces formes deviennent un type de signature numérique qui, par exemple, apprend à un ordinateur à déterminer qu’une masse ronde d’acier sur une ligne d’assemblage de Détroit est un disque de frein et non un tambour de frein. Un robot industriel utilise la signature PatMax pour localiser le bon disque, le saisir et l’insérer dans le véhicule auquel il appartient.

Les caméras industrielles spécialisées sont les yeux du robot. Elles lisent les pièces que le robot doit saisir dans un bac ou sur un convoyeur puis fixer aux autres pièces. PatMax crée des tables de données numériques qui mémorisent rapidement les formes géométriques et utilisent la reconnaissance géométrique pour empêcher le robot de saisir la mauvaise pièce et la placer au mauvais endroit.

Inspections PatMax dans cinq secteurs

Automobile : les voitures et les camions présentent quelques-unes des lignes d’assemblage les plus sophistiquées. C’est pourquoi les robots ont repris de nombreuses tâches de construction automobiles. PatMax peut effectuer une reconnaissance géométrique de base, notamment déterminer si une roue comporte quatre ou cinq boulons. Cet outil peut également réaliser des tâches complexes, telles que s’assurer du bon assemblage des ensembles de finition (pneus, transmissions, peinture et infodivertissement, par exemple) sur chaque véhicule.

Un exemple d’inspection automobile PatMax

Électronique grand public : des appareils tels que les smartphones intègrent une multitude de composants dans des espaces extrêmement réduits. Généralement ils sont construits en couches qui nécessitent un alignement précis. Un logiciel de reconnaissance géométrique fiable peut identifier toutes les formes géométriques sur une carte de circuit imprimé. Avec ces formes en mémoire, un robot industriel peut tout aligner, appliquer des adhésifs et de la peinture, et réduire les risques d’erreurs humaines.

Un exemple d’inspection électronique PatMax

Agroalimentaire : les crèmes glacées en sont le meilleur exemple. PatMax peut prendre des images numériques d’un pot de crème glacée et les associer aux bons ingrédients (noix, fruits, pépites de chocolat, etc.). Sur la ligne de production, cela permet de s’assurer que le parfum de la crème glacée concorde toujours avec les informations figurant sur l’étiquette. Le même concept s’applique à l’ensemble du secteur agroalimentaire. Les formes de bouteilles, les étiquettes de boîtes et les principaux ingrédients peuvent tous être numérisés en motifs géométriques qui garantissent la précision de la production et améliorent l’efficacité.

Médical/pharmaceutique : La minuscule ouverture d’une aiguille hypodermique est découpée à une taille exacte et à un angle optimal. Les composants d’une articulation de hanche artificielle nécessitent un ajustement précis. Une prescription doit inclure un livret d’instructions et de précautions. Un code-barres doit se trouver au même endroit sur chaque boîte. PatMax s’assure que les systèmes de production respectent ces paramètres et bien d’autres encore. L’une de ses principales fonctions est l’indexation, c’est-à-dire la création de formes géométriques qui permettent aux robots d’aligner plusieurs éléments.

Semi-conducteurs : un circuit intégré est l’un des produits fabriqués les plus délicats au monde. Il doit être fabriqué avec une précaution et une précision extrêmes afin de protéger la viabilité de millions de transistors microscopiques gravés en silicone. PatMax a été d’abord utilisé par le secteur des semi-conducteurs il y a plus de 20 ans. Le logiciel permet aux fabricants d’identifier les structures des puces informatiques et de localiser les points exacts pour la découpe ou l’assemblage.

Un outil de reconnaissance géométrique précis pour une tâche exigeante

L’outil PatMax n’est que l’un des composants d’un système de vision industrielle efficace. Pour obtenir les meilleures performances, il doit être correctement intégré dans un système de caméras, logiciels et processus robotiques. PatMax est idéal pour les environnements de fabrication difficiles, où l’éclairage ambiant, les pièces réfléchissantes et les surfaces irrégulières gênent les systèmes moins performants.

Pour en savoir plus sur PatMax et les autres outils de vision Cognex de pointe, téléchargez le guide Outils de vision gratuit.

Plus d’articles

ACCÉDEZ AU SUPPORT ET AUX FORMATIONS POUR VOS PRODUITS ET BIEN PLUS

Rejoindre MyCognex

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS ?

Les représentants de chez Cognex sont disponibles dans le monde entier pour soutenir votre vision et vos besoins de lecture de codes-barres industriels.

Contact commercial
Loading...