Blogs Cognex

Types d'éclairage pour la vérification des codes-barres

Barcode verifier lighting

Choisir le bon éclairage fait toute la différence lorsqu'il s'agit de lire et vérifier les codes. Les vérificateurs utilisent plusieurs angles d'éclairage différents. L'angle d'éclairage le plus courant est 45° car c'est la norme pour la vérification des codes-barres sur étiquette. Cet angle garantit que de la lumière est réfléchie par l'étiquette vers la caméra. Tous les vérificateurs dotés d'une caméra doivent comporter un éclairage à 45° pour évaluer ces codes imprimés standard. Les vérificateurs de codes DPM (marquage direct) sont dotés des options d'éclairage supplémentaires à 30 et 90°, qui permettent d'éclairer les symboles sur les surfaces les plus difficiles.

Les vérificateurs de codes-barres signalent les paramètres de qualité des codes et valident la conformité des données aux normes de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) en matière de qualité des codes ou aux normes d'application de l'industrie. Chaque norme spécifie le type d'éclairage nécessaire afin d'obtenir un éclairage du code adéquat. Voici, ci-dessous, une présentation rapide des angles d'éclairage idéals pour les types de codes-barres les plus courants.

Angle d'éclairage Type de code-barres
45° Les codes-barres 1D et 2D imprimés sur des surfaces planes (étiquettes), mais également les codes DPM
30° ou en dôme Les codes DPM imprimés sur des pièces courbes ou texturées
90° Les codes obtenus par marquage direct (DPM) ou par micro-percussion, imprimés ou marqués sur des surfaces hautement réfléchissantes

La photo ci-dessous montre comment le même code-barres est complètement différent lorsqu'il est vu sous un éclairage différent. L'image de gauche montre un symbole gravé au laser sur le métal éclairé au moyen d'un éclairage à 45°. L'arrière-plan est foncé car la surface brillante ne réfléchit pas la lumière entrante vers la caméra. La zone marquée n'est pas brillante et diffuse de la lumière, dont une partie vers la caméra. Sur l'image de droite, l'éclairage à 90°, qui pointe directement vers le bas, est réfléchi vers la caméra. L'arrière-plan brillant apparaît donc plus clair. Cependant, la zone marquée du code est peu réfléchissante et apparaît foncée. Veuillez noter que l'image de gauche correspond au rendu d'un code autre que DPM avec un faible contraste. À l'inverse, l'image de droite apparaît bien plus claire et avec un meilleur contraste. Il s'agit là de l'un des principaux facteurs du développement de la méthode d'évaluation ISO/CEI TR 29158 (AIM DPM).

comparaison de l'éclairage à 45° et à 90°

Lorsque vous travaillez avec des codes qui sont imprimés directement sur la surface d'une pièce ou sur une surface courbe, l'ajout d'un éclairage à 30° fait une réelle différence. En plus de l'éclairage à 45°, les vérificateurs de codes DPM offrent également les options 30Q, 30T, 30S et 90°. L'option 30Q est un éclairage provenant de quatre côtés, obtenu grâce à des lampes à un angle de 30°. L'option 30T est un éclairage provenant de deux côtés avec deux configurations possibles : soit un éclairage en haut et en bas, soit à gauche et à droite. L'option 30S offre un éclairage provenant d'un seul côté avec, par conséquent, quatre configurations d'éclairage possibles.

L'éclairage sur deux côtés, ou 30T, est une option idéale pour les surfaces courbes et/ou texturées. Les images d'exemple ci-dessous montrent un objet avec une texture de surface brossée. L'image de gauche bénéficie d'un éclairage provenant de la gauche et de la droite. Sur la gauche, nous pouvons voir l'effet de la surface brossée, qui réfléchit une partie de la lumière provenant de gauche et de droite à partir du point tangent aux coups de brosse. L'image de droite bénéficie d'un éclairage provenant du haut et du bas. Pour obtenir la meilleure image possible, l'orientation de l'éclairage doit être parallèle au coup de brosse. En position parallèle, la lumière est réfléchie de la même façon que sur une surface plane brillante. La capacité à utiliser un éclairage sur deux côtés, et non sur quatre, a été un autre facteur déterminant du développement de la méthode d'évaluation AIM DPM.

Comparaison des inclinaisons de l'éclairage

Pour connaître les effets des différentes techniques et positions d'éclairage pour la vérification, consultez le guide d'achat d'éclairage interactif ou téléchargez la fiche technique du DataMan 8072V.

Plus d'articles

Pour plus d'informations sur les produits Cognex ::

ACCÉDEZ À L'ASSISTANCE ET À LA FORMATION POUR LES PRODUITS ET PLUS

Rejoignez MyCognex

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS ?

Les représentants de chez Cognex sont disponibles dans le monde entier pour soutenir votre vision et vos besoins de lecture de codes-barres industriels.

Contact commercial
Loading...