Blogs Cognex

Garantir la qualité des codes DPM

DPM code quality blog banner

Le marquage direct sur une pièce (DPM) est un processus qui consiste à marquer une pièce de façon permanente au laser, par gravure chimique, par micro-percussion ou par impression au jet d’encre. Les codes DPM sont courants dans les secteurs comme l’automobile, l’aéronautique, l’électronique et les appareils médicaux, car les pièces doivent :

  • Être exposées à des huiles ou des produits chimiques agressifs qui endommageraient un code-barres sur étiquette, comme les moteurs de voiture
  • Être suivies tout au long de leur cycle de vie à des fins réglementaires et de sécurité, comme les prothèses de genoux destinées aux patients
  • Être de petite taille, ce qui rend l’étiquetage difficile, comme les composants de smartphone

La possibilité de suivre et tracer les pièces grâce aux codes DPM permet de réduire la contrefaçon, de garantir la qualité et de se conformer à diverses exigences réglementaires, comme le règlement UDI (Unique Device Identification) de la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis et les règlements de la Commission européenne sur les dispositifs médicaux et les diagnostics in vitro (MDR/IVDR).

Code DPM sur un dispositif médical
 
Les codes DPM ne peuvent pas être réimprimés comme une étiquette

Les méthodes de marquage direct des pièces ont tendance à produire des codes comportant un faible contraste, un mauvais positionnement de cellule ou une taille de cellule variable. De plus, la surface marquée peut être mate, moulée ou très réfléchissante et est rarement aussi propre et uniforme qu’une étiquette. Les surfaces peuvent être lisses et brillantes, striées, rêches ou granulaires. Par conséquent, la méthode de vérification des codes DPM doit fournir des résultats fiables et constants dans toutes les conditions. Un code DPM illisible constitue un véritable problème susceptible d’entraîner la mise au rebut de la totalité de la pièce ou d’éventuels rappels pour des raisons de sécurité plus loin sur la ligne.

Garantir la qualité des codes DPM grâce à la vérification des codes-barres

La vérification des codes-barres permet de déterminer de façon fiable la qualité des codes DPM. La vérification est une composante essentielle de tout système de suivi, nécessitant un vérificateur de codes-barres étalonné, qui peut attribuer une note de qualité en fonction de critères spécifiques prédéfinis. Elle vérifie que le code-barres est conforme, qu’il utilise la bonne structure de données et que son marquage est de qualité. La note attribuée est une prédiction de la lisibilité d’un code tout au long de son cycle de vie, et pas seulement aux premiers points de lecture.

Le fabricant de la pièce n’a aucun contrôle sur l’équipement que les clients et les utilisateurs suivants utiliseront pour lire les codes DPM, ni sur les conditions dans lesquelles la lecture sera effectuée. Les marquages doivent donc être de la meilleure qualité possible, avec un maximum de contraste et de régularité.

Selon la norme internationale ISO/CEI TR 29158 (AIM DPM), le vérificateur de codes-barres doit identifier diverses variables pertinentes puis les analyser pour déterminer dans quelle mesure elles ont une influence sur l’échec de lecture d’un code-barres. Cela permet de prédire les chances de réussite de la lecture avec différents lecteurs dans des conditions diverses.

Un vérificateur doit vérifier la taille et l’emplacement de chaque cellule, la géométrie globale, les dommages éventuels et le contraste. Le type et la qualité d’éclairage ont impact considérable sur la vérification des codes DPM. La norme autorise des angles d’éclairage de 30 et 90° en plus de celui à 45° et en dôme. Des éclairages à 30 et 90° permettent d’éclairer des symboles sur des surfaces complexes, telles que les substrats courbes et réfléchissants. L’image du code doit être acquise pour qu’il soit analysé et obtienne une note de vérification.

Types d’éclairage pour la vérification des codes DPM
 
Une fois que le processus de vérification est terminé et qu’une note officielle a été générée, l’étape suivante consiste à déterminer quels paramètres ont contribué à la baisse de la note. Pour en savoir plus sur les paramètres de qualité de l’ISO 29158 et les solutions courantes, téléchargez le livre blanc Comprendre les résultats de la vérification des codes-barres.

Plus d’articles

ACCÉDEZ AU SUPPORT ET AUX FORMATIONS POUR VOS PRODUITS ET BIEN PLUS

Rejoindre MyCognex

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS ?

Les représentants de chez Cognex sont disponibles dans le monde entier pour soutenir votre vision et vos besoins de lecture de codes-barres industriels.

Contact commercial
Loading...