Témoignages clients

Les capteurs de vision éliminent le rejet des bonnes pièces lors de l'inspection des fixations des roues

Maclean-Checker-Auto-US_10-web

Produits connexes

L'un des nombreux produits de fixation automobile de Maclean Vehicle Systems (MVS) est l'écrou de roue à chapeau en acier inoxydable. Les écrous sont assemblés par une machine d'indexation qui traite deux pièces simultanément à chaque station. Les fixations doivent être inspectées pour garantir que les écrous sont correctement filetés. MVS a précédemment effectué cette inspection des fixations à l'aide d'un capteur à courant de Foucault dont la précision était inférieure à celle souhaitée, entraînant parfois un surtri coûteux.

« Nous avons examiné différents capteurs de vision », déclare TJ Konieczke, ingénieur mécanicien de systèmes de commande et ingénieur de fabrication chez MVS. « Certains étaient sensibles, impressionnants et avaient une courbe d'apprentissage élevée comme les systèmes de vision que nous avons utilisés par le passé. Nous avons choisi les capteurs de vision Checker® de Cognex car ils sont faciles à programmer et à utiliser. Nous les avons simplement mis en place, connectés à un ordinateur via le port USB, formés sur la pièce à inspecter, puis nous avons choisi les outils dans le menu permettant d'inspecter les caractéristiques essentielles de la pièce. »

Konieczke a installé deux capteurs de vision Checker® 101 de Cognex dirigés vers le bas à un angle de 45°, à 13 cm environ des deux pièces dans la station d'inspection de la machine d'assemblage. Les pièces sont présentées à la station d'inspection sur un support et maintenues en position par une armature à ressort. Ainsi, la hauteur à laquelle celles-ci sont positionnées peut varier. Konieczke a installé le capteur de vision en faisant un glisser-déposer des outils d'inspection sur les caractéristiques qu'il souhaitait inspecter. Il a tout d'abord pris en charge le placement variable de la pièce en utilisant un outil de détection de bords pour localiser le bord de la pièce. Ensuite, il a choisi un outil de luminosité pour rechercher la lumière réfléchie par les filetages.

Puis, il a configuré le capteur de vision de manière à ce qu'il interagisse avec l'API qui fait fonctionner la machine d'assemblage. L'API fournit un résultat fixe qui indique qu'un support est en position avec deux nouvelles pièces. Lorsque le capteur de vision reçoit ce signal, il capture une image et inspecte la pièce. Le capteur de vision envoie ensuite un résultat à l'API indiquant que la pièce est bonne ou mauvaise. L'API détermine si la pièce doit être envoyée vers le bac bon ou mauvais en fonction des résultats d'inspection.

Plus récemment, MVS a normalisé de nouvelles applications basées sur le capteur de vision Checker 232 de Cognex qui offre une haute résolution et un large champ de vision pour inspecter les petites caractéristiques jusqu'à 1 600 pièces par minute.

La capacité du capteur de vision à déterminer la position de la pièce et à évaluer la luminosité de l'ouverture de l'écrou, contrairement à un point évalué par un capteur classique, a éliminé les décisions bon/mauvais incorrectes. L'élimination des coûts de tri a rapidement amorti le prix du nouveau capteur de vision. Le capteur de vision permet ainsi de garantir qu'aucune pièce défectueuse ne sera envoyée au client. « La dernière génération de capteurs de vision est beaucoup plus fiable et précise tout en étant facile à installer et à utiliser, mais pas plus coûteuse que les capteurs classiques », conclut Konieczke.

Pour plus d'informations sur les solutions d'application de Cognex :

Related Customer Stories

Produits Cognex connexes

GET ACCESS TO SUPPORT & TRAINING FOR PRODUCTS & MORE

join myCognex

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS ?

Les représentants de chez Cognex sont disponibles dans le monde entier pour soutenir votre vision et vos besoins de lecture de codes-barres industriels.

Contact commercial